Interdit parmi les interdits cinématographiques, les relations homosexuelles sur grand écran ont toujours choqué les moralistes, et ont fait rêvé beaucoup d’autres… Petite anthologie des baisers entre femmes au cinéma.

Les Prédateurs

film de Tony Scott (GB), 1983 – baiser entre Susan Sarandon et Catherine Deneuve

Une histoire de vampires mettant en scène Deneuve, Sarandon et un certain Davie Bowie. Et qui dit vampire dit baiser de vampire. Evident, non ?

Mulholland Drive

film de David Lynch (USA), 2001 – baiser entre Naomi Watts et Laura Elena Harring

Classique du film lesbien, ou pas. A vrai dire, ce film énigmatique fait encore beaucoup causer, notamment sur la place des relations entre femmes dans le scénario.

Vicky Cristina Barcelona

film de Woody Allen (USA), 2008 – baiser entre Scarlett Johansson et Penélope Cruz

Quand Christina (Scarlett Johansson) raconte à deux amis son baiser fougueux avec Scarlett Johansson (la sublime Penélope Cruz), on lui demande si elle est bisexuelle. Christina ne comprend pas vraiment la question…

Black Swan

film de Darren Aronofsky (USA), 2011 – baiser entre Natalie Portman et Mila Kunis

Nina (Natalie Portman) n’a plus 12 ans, après tout ! Alors, si elle a envie de rouler une pelle à sa copine Lilly (Mila Kunis), qui pourra bien l’en empêcher ?

Bye Bye Blondie

film de Virginie Despentes (France), 2012 – Stéphanie Sokolinski et Clara Ponsot

Elles se sont aimées à 16 ans. Elles (Emmanuelle Béart et Béatrice Dalle) se retrouvent quelques années plus tard et le trouble est toujours bien présent…

La vie d’Adèle

film de Abdellatif Kechiche (France), 2013 – Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos

« On est envahi par les homos » proclama une réac bien connue à l’annonce de la Palme d’Or attribuée au réalisateur et aux deux actrices de ce film. On comprend que cette scène de baiser entre femmes, par exemple, choque les imbéciles…

Vous en voulez plus ? On aurait pu citer Sex Crimes, Basic Instinct, Sexe Intentions ou encore 8 Femmes. Mais il fallait bien faire un choix. Ensuite, rien ne vous empêche de voir (et revoir) ces films…