L’été : le temps du soleil, le temps des vacances, le temps des amours… et de la tentation. Comme celle, par exemple, de se laisser aller à ses instincts libidineux sur une plage abandonnée… Le libertinage à la plage, c’est toujours osé.

crédit photos : Caroline

On l’a dit et répété dans les colonnes du Magazine du Libertinage : il ne faut pas confondre naturistes et libertins. Ne pas exclure non plus, ceci étant dit… Car il faut bien l’avouer, les libertins et libertines ne sont pas les derniers à se promener cul nu sur la plage. Exhibitionnisme, me direz-vous ? Oui, sans doute. Mais pas seulement : « j’ai découvert le naturisme par pur libertinage. Au départ, c’était de l’exhib, mais j’ai pris goût à ce mode de vie », témoigne Alexia.

libertinage à la plage

certaines plages sont devenues de véritables établissements libertins à ciel ouvert

Dès lors, comment s’étonner que nombre de plages naturistes sont aussi des lieux de rencontres libertines ? Les plages naturistes clandestines, en particulier. Lieux de drague gay, parfois candauliste, certaines d’entre elles sont devenues de véritables établissements libertins à ciel ouvert.

Naturisme, clandestinité et libertinage à la plage

Des plages comme celles là, on en compte des dizaines dans les Bouches-du-Rhône, quelques-unes en Charente-Maritime, mais aussi dans l’Ain ou en Haute-Saône. Car si la nature a horreur du vide, le naturisme libertin aussi. Un coin au bord de l’eau où la baignade est interdite ou simplement déconseillée ? Pour peu qu’il soit un peu isolé des regards des foules, et voilà que gays, exhibitionnistes, voyeurs et échangistes y tombent le maillot dans la joie et la bonne humeur.

Mais attention : police et gendarmerie veillent au grain. Et de façon pas toujours bien claire. Ici on interdit, là on tolère. Ici on réprime, là, tout d’un coup, on ne tolère plus. Les plages naturistes non-estampillées FFN (Fédération Française de Naturisme) vivent et meurent au gré des humeurs des autorités. Et les contrevenants risquent gros : un an d’emprisonnement et 15000 euros, prévoit le code pénal. Cher payé pour un instant de liberté.

exhibition plages naturistes clandestines

évitez les plages FFN : on y est en famille,
dans la plus pure tradition naturiste

Malgré cela, les bons tuyaux se refilent, se partagent, et internet n’est pas étranger à la circulation des infos sur les « plages to be ». Dans un grand jeu du gendarme et du voleur, les plages où se pratiquent libertinage et exhibition ont tendance à changer d’années en années.

Les bons conseils pour le libertinage à la plage

Alors comment savoir ? D’abord évitez les plages FFN : on y est en famille, dans la plus pure tradition naturiste. A l’exception de la célèbre baie des cochons au Cap d’Agde, pas de mélange des genres sur les plages officielles du naturisme reconnu par l’Etat.

Et sur les autres… Et bien, tendez l’oreille, tenez-vous au courant. Le bon conseil est le même que pour les lieux d’exhibition libertine : suivez les gays. Une plage au bord d’une rivière est réputée pour accueillir la drague entre hommes ? Toutes les chances que couples libertins hétéros et autres femmes exhibitionnistes y débarquent sous peu.

Tout en se méfiant des fausses rumeurs. Le naturisme fait causer. Le libertinage aussi. Deux bonnes raisons pour qu’un lieu paisible au bord de l’eau se retrouve affublé sans vraie raison de la réputation de plage libertine ou exhibitionniste. Rendez-vous sur place et, avec un minimum de jugeote et de sens de l’observation, vous verrez bien à l’attitude des habitués ce qu’il en est vraiment.

Difficile pour nous, donc, de vous dire pour cet été quelles seront les plages libertines de votre région. Par contre, une idée toute simple : et si on sortait de l’hypocrisie en consacrant définitivement des lieux d’exhib et de drague, dûment signalés aux familles, comme on commence à le faire dans certains pays ?