Qu’est-ce qui attire le plus l’œil dans le milieu libertin ? Qu’est-ce qui plait le plus aux libertins (et aux libertines) ? De jolies seins ou une belle paire de fesses ? A en croire les tenues des femmes coquines, chacune joue son propre atout. A moins que ce ne soit une question de mélangisme et d’échangisme.

Discussion passionnante entre mon homme et son meilleur pote, de celles dont les hommes ont le secret quand ils ont bu un ou deux verres de trop. Mon chéri proclame sa passion pour les poitrines féminines, notre ami pour les jolis fessiers. Et ça n’en finit pas. Vous connaissez comment peuvent être ces messieurs.

seins ?

seins ?

Il y aurait donc d’un côté les latins, amateurs de popotins, et les nordiques, davantage portés sur les roploplos. Et moi, avec mon esprit tordu de me demander ce qui plaît le plus aux hommes libertins. Est-ce que le fait de pratiquer le libertinage induit d’être porté davantage sur les seins des femmes ou sur leurs fesses. Voici donc le résultat de mon (inutile) enquête.

Montrez ce sein…

Première sortie en club, juste quelques jours après ce débat passionnant. Les femmes sont belles dans leurs tenues sexys. Et que de décolletés. il y en a de toutes les formes, de toutes les échancrures, pour des petits seins, des gros nichons… Pas de doute : ce que les femmes libertines décident de mettre en valeur, ce sont leurs poitrines. Une seule, parmi la vingtaine de filles présentes porte une tenue qui met particulièrement en valeur son cul.

De là à en déduire que les hommes libertins aiment surtout les seins, il y a un pas. Autant demander aux intéressés, directement. Ce qu’il y a de bien avec le libertinage, c’est que ces messieurs sont toujours partants pour discuter avec une (jolie) femme.

Damien louche direct sur ma poitrine; Sans surprise, c’est un grand passionné du nichon : « pour moi, c’est de loin la partie la plus érotique du corps de la femme. Les fesses, c’est bien aussi, mais une fille qui n’a pas de seins, c’est bof, même si elle a un très beau cul ». Voilà qui est clair. Et ils sont quelques-uns à m’avoir tenu quasiment le même discours.

Et mon cul, c’est du …

Cinq mecs d’affilé, tous vouent une passion pour les nibards. Je n’ai encore pas trouvé un fétichiste des fesses. Etrange, non ? A moins que… Voici André, un mec de la cinquantaine, en couple avec une superbe femme, plate, certes, mais cambrée à souhait. Là non plus, pas de surprise : « j’adore les fesses des femmes, c’est ce que je trouve de plus beau au monde ». Me voici soulagée : il n’y pas que des amateurs de (fortes) poitrines dans ce club.

Et, à parler avec de nombreux autres libertins, tous en couple, ça finit par s’équilibrer. 60/40, je dirais, en faveur des seins : « moi, je ne suis pas un fan des gros seins, mais des nichons, en général. Les petits, les gros, les moyens, je les aime tous » m’explique Vincent, mélangiste.

ou fesses ?

ou fesses ?

Mais oui… mélangiste… La voici la clé ! Hop, je repars à l’assaut de tous les mecs qui m’ont répondu pour leur demander s’ils sont plutôt mélangistes ou échangistes. Et toc, pas un pli : les amateurs de poitrine sont mélangistes, les amateurs de fesses sont échangistes. A deux exceptions près, la règle marche.

Alors, me direz-vous, rien de très scientifique dans mon analyse. Mais tout de même : les nichons pour les grands enfants joueurs, les fesses pour les adultes baiseurs, pourquoi pas ? Et si vous me disiez (via les commentaires) ce qu’il en est pour vous ? Nichons ou culs ? Mélangistes ou échangistes ? Merci d’avance…