Sans doute connaissez-vous déjà le musée de l’érotisme de Paris. Mais savez-vous qu’il en existe plusieurs à travers le monde ? Petite visite virtuelle de ces palais de la culture érotique, en Europe et aux Etats-Unis.

Ce sont les cavernes d’Ali Baba du sexe, les Louvre ou les MoMA de la libido et parfois même les Quai Branly de l’érotisme. Les musées de l’érotisme, à travers le monde (l’occident pour être plus précis) rassemblent à eux tous des merveilles de friponnerie et de libertinage en tout genre. Une visite de ces hauts-lieux de la lidibo s’imposait, même si elle n’est que virtuelle.

Le Musée de l’Erotisme de Paris

C’est sans doute le plus connu des musées coquins dans le monde. Et pour cause : la ville-lumière est aussi, aux yeux de nos contemporains de l’étranger le berceau d’une certaine idée de l’érotisme. Fondé en 1997 à Montmartre par Alain Plumey et Joseph Khalifa, deux collectionneurs passionnés, le lieu a su se transformer au fil des années d’un capharnaüm pas toujours agréable à visiter en un authentique musée, clair, intelligent dans conception et aussi didactique qu’il est possible.

musée de l'érotisme Paris

Sur rien de moins que 7 étages se déploient des collections permanentes assez impressionnantes, autant par leur richesse que leur diversité. Avec une vraie spécificité : l’ouverture du musée aux cultures du monde, passées et présentes. Le visiteur pourra ainsi parcourir des galeries dédiées aux arts sacrés, aux arts populaires et à l’art moderne et contemporain. Une galerie est, quant à elle, réservée à l’histoire des maisons closes.

Mais le musée de l’érotisme de Paris, ce sont aussi des expositions temporaires : graphisme, dessin, photographie, sculpture, toutes les formes de la création contemporaine sont mises à contribution pour explorer l’érotisme du XXIème siècle. Un guide touristique récent enjoignait les visiteurs étrangers à visiter trois musées parisiens : le Louvre, Orsay et le Musée de L’Erotisme.

[encart]Guide pratique des musées de l’érotisme

Musée de l’Erotisme
72 boulevard de Clichy, 75018 PARIS – M° Blanche ou Pigalle
http://www.musee-erotisme.com

Sex Museum d’Amsterdam
Museum of Sex de New-York
Museo de l’Erotica de Barcelone
World Erotic Art Museum de Miami
Erotic Art Museum de Hambourg
[/encart]

Les musées de l’érotisme dans le monde

le Sex Museum d’Amsterdam est le premier à avoir vu le jour (1985). Aussi nommé Temple de Vénus, il renferme lui aussi une sacrée collection d’objets érotiques anciens et plus modernes. Son labyrinthe (c’est ainsi que sont présentées les œuvres) accueille plus de 500 000 visiteurs par an.

le Museum of Sex de New-York dispose quant à lui d’une collection de plus de 15000 pièces, objets érotiques, peintures, sculptures, ainsi que d’une bibliothèque de recherche (arts, sexologie, sciences humaines). Mais il est surtout connu pour sa grande médiathèque, contenant des centaines de films érotiques historiques.

Picasso musée de l'érotisme barcelone

le Museo de l’Erotica de Barcelone détient 800 pièces rares ou uniques, exposées selon des galeries thématiques : civilisations anciennes, érotisme oriental, kamasutra, Picasso érotique… Ne serait-ce que la collection privée de films coquins du roi Alphonse XIII vaut le détour.

le World Erotic Art Museum de Miami est l’un des plus richement dotés au monde. Entre les pièces « ethnographiques » et les œuvres d’art, il donne à voir une collection sans doute aussi diversifiée que ces confrères français et néerlandais.

le Erotic Art Museum de Hambourg rassemble un petit millier de pièces.