La partie carrée, tout le monde sait ce que ça veut dire. Ca commence par une soirée à quatre, un pique-nique, ou un repas arrosé et ensuite ça dérape…. Pas la peine de jouer les innocents, les artistes qui ont peint les scènes qui vont suivre savaient très bien où ils voulaient en venir…

Dans partie carrée, il y a « carré » ce qui signifie quatre angles. Il nous faut donc quatre participants, le plus souvent deux couples. Dans ce cas on peut aussi compléter l’intitulé par « partie carrée en double mixte », et là nous voilà déjà partis sur de bonnes bases….

Ensuite il faut une bonne ambiance, un beau soleil si on est dehors, de bonnes choses à manger et à boire et, bien sûr, comme ingrédient principal, un petit peu de vice et de grivoiserie. Et c’est parti, on peut commencer les hostilités : l’une commence à se déshabiller, l’autre lui caresse l’épaule et tout finit par prendre tournure. Hummm, que du bonheur….

Edouard Manet – Le déjeuner sur l’herbe

Commençons par le plus connu… Le déjeuner sur l’herbe. Deux couples en pique-nique, sans personne d’autre autour. Une femme se dénude, l’autre sort de l’eau pour les rejoindre. La scène est, il faut bien l’avouer, totalement saugrenue…. Personne ne pique-nique nu en compagnie d’autres amis habillés, si ce n’est pour allumer son voisin.

partie carrée - Manet

Edouard Manet – Le déjeuner sur l’herbe
1862-1863 – Huile sur toile
Musée d’Orsay, Paris

Après vous vous étonnez Monsieur Manet d’avoir suscité la controverse, non mais franchement, pas besoin d’avoir l’esprit mal tourné pour voir quelque chose de sexuel dans cette scène.

Antoine Watteau – La partie carrée

Et voilà que tout le monde s’y met… Tient si on allait se balader tous les quatre au fond du jardin ? En voilà une bonne idée, il fait bien frais à l’orée du bois. Les quatre coquins emmènent une guitare, histoire de faire diversion, et hop, ni vu ni connu, ils s’éclipsent…

partie carrée - Watteau

Antoine Watteau – La partie carrée
1713 – Huile sur toile
Fine Arts Museum of San Francisco

Les deux jeunes femmes assises sur la petite butte ont le décolleté bien plongeant et semblent déjà observer l’objet de leur convoitise. Parions que l’homme de dos ne s’est pas fait prier pour laisser sortir son petit oiseau.

James Tissot – La partie carrée

Encore un pique-nique au bord de l’eau… On a tout apporté, à manger, à boire et des couvertures, parce que l’herbe ça pique un peu….

partie carrée - Tissot

James Tissot – La partie carrée
1870 – Huile sur toile
Collection particulière

« Aaaah ! Trinquons aux beaux jours ! et profitons tant qu’on le peut de tous les plaisirs de la vie. Votre épouse n’a pas l’air farouche, c’est bien appréciable. » dit-il en posant sa main sur sa poitrine, l’air de rien. L’autre dame, déjà légèrement pompette, n’attendait que le feu vert de son époux pour glisser sa main dans le dos de son voisin.

Léon Galand – Après le dîner

Ah ben nous y voilà ! Pris en flagrant délit ! Là, la soirée est déjà bien avancée, nous en sommes au digestif et madame ne se tient plus. Elle tombe en pamoison dans les bras du mari de son amie et en oublie son sein qui s’échappe de son décolleté sans pudeur.

partie carrée et échangisme - Galland

Léon Galand – Après le dîner
1909 – Huile sur toile
Collection particulière

Derrière le canapé son mari enlace son amie qui n’ a aucunement l’intention de résister aux charmes de l’homme. Ca promet, mais pensez quand même à tirer les rideaux, bande de petits cochons !

Giorgione ou Le Titien – Le concert champêtre

Encore une scène d’extérieur pour finir… Décidemment nos coquins ne sont vraiment pas pudiques ! Ici, les deux filles sont déjà nues comme des vers et les deux hommes se concertent, on ne sait à quel propos…

partie carrée - concerto

Giorgione ou Le Titien
Le concert champêtre
vers 1509 – Huile sur toile
Musée du Louvre, Paris

Ou alors se penchent-ils l’un vers l’autre pour échanger un baiser ! Oh mais voilà qui devient intéressant, une partie carrée bisexuelle serait-elle en train de se profiler ?