La première fois dans le libertinage, c’est toujours un grand moment. D’abord parce qu’on a un peu peur, ensuite parce qu’on franchit d’un seul coup tous les tabous que la société a accumulé malgré nous dans nos petites têtes. Et vous, vos premières fois libertines ?

Alors, c’est vrai, on en aura parlé en couple depuis un bon moment (parfois même des années), n’empêche qu’au moment où retentit la sonnette lorsqu’on attend de la visite ou encore sur le parking du club, et bien il faut un peu de cran pour franchir le pas. D’autres, pour leurs premières fois libertines, ont peut-être poussé la porte d’un club échangiste sur un coup de folie, un soir où les discussions s’emballent et où l’excitation est à son comble : on se dit chiche… Et c’est là que cela devient intéressant. Car il y a dix mille manières de commencer dans le libertinage. Parce qu’il y a dix mille envies différentes et dix mille fantasmes à assouvir.

premières fois libertines : la rencontre

Tout s’est très bien passé, naturellement.
On était sous le charme de cette rencontre

Les couples que nous avons interrogés sur leurs premières fois libertines ont tous une expérience différente, même si ce qui les a mené au libertinage reste la recherche de l’amusement et du plaisir partagé.

Couples et premières fois libertines

A et B ont commencé il y a 6 mois. Ils en parlaient depuis plusieurs années et, un beau jour, ont décidé de passer à l’acte, en privé. Ils se sont inscrits sur un site de rencontres libertines en orientant leur première recherche sur un homme pour organiser un trio.

Alors que cherchent les couples qui passent à l’acte ? Après avoir fantasmé, discuté pendant de longues heures sur cette nouvelle possibilité qui s’offrent à eux, celle de connaitre le sexe avec une autre personne que son conjoint, la recherche se focalise souvent sur un fantasme précis que l’on a envie de réaliser : offrir un homme à son épouse, passer une soirée dans un club échangiste, s’exhiber…

Mais qui, de l’homme ou de la femme, évoque généralement en premier la possibilité du libertinage ? On dit souvent que les hommes veulent y aller et les femmes veulent y retourner. Peut-être sont-elles plus timides à se lancer…

premières fois libertines : passage à l'acte

ça a été très intense et troublant de voir ma femme faire l’amour avec un homme

Pour F et V c’était plutôt le contraire : « Notre première recherche a été de trouver une femme pour moi » dira F désireuse d’assouvir ses penchants bi. « On a débuté en club. J’ai toujours préféré le contact direct avec les gens, c’est pourquoi l’idée de chercher sur le net ne m’emballait pas trop. On s’est dit que dans un club, ce serait plus simple. Lorsqu’on a franchi la porte, je ne sais pas si on était bien conscients de ce qui allait se passer mais ça a été une bonne surprise. »

Premières fois libertines en club

Ah ! la première fois que l’on doit franchir la porte d’un club…. Comment doit-on s’habiller dans un club libertin ? comment ça va se passer ? est-ce que tout le monde commence en même temps ? les questions fusent, jusqu’au plus saugrenues : vont-ils nous laisser rentrer ? Il faut un mot de passe ?

Ainsi pour F et V, cette première en club a failli tourner court. Tout deux prêts et pomponnés, ils se sont présentés à la porte du club et au bout de quelques minutes d’attente qui leur ont semblé éternelles, une jeune femme est apparue leur disant que ça n’était pas l’heure, que le club ouvrait plus tard. « On s’était pourtant renseigné. Un peu paranoïaques, on a imaginé que la jeune femme avait trouvé une manière délicate de nous refuser l’entrée. Bien sûr, il n’en était rien. A l’heure dite, on est entrés dans le club pour notre première soirée libertine. »

Rumeurs, tabous et autres idées reçues, le libertinage est un autre monde pour les novices. Ainsi, à la rencontre plus directe du milieu dans un établissement public, certains préfèrent les rencontres privées organisées via des sites de rencontres pour leurs premières fois libertines. A et B, dont nous parlions plus haut, sont de ces couples qui ont commencé le libertinage en utilisant internet.

première fois libertines en privé

A a choisi un jeune homme pour B. Sur quels critères ? La fiche détaillée utilisée sur un site de rencontres libertines permet de se faire une bonne idée de la personne, surtout si elle y ajoute une ou plusieurs photos. Ensuite, un peu de feeling, un peu de chance et la disponibilité.

Rendez-vous pris, le couple s’est rendu chez lui. Elle était un peu intimidée au début, mais s’est vite mise à l’aise. Avec du recul, elle aurait préféré un homme de son âge. Et sexuellement, ça s’est passé comment ? A était très excité, il a d’abord regardé sa douce caressée par le jeune homme puis les a rejoints.

Après cette première expérience réussie, le couple a le temps de redéfinir ses envies et a ensuite rencontré un couple avec lequel le courant est très bien passé aussi. C’était un couple expérimenté. Ils se sont vus plusieurs fois dans des cafés avant de les inviter, chez eux cette fois. Il dira de cette rencontre : « ça a été très intense et troublant de voir B faire l’amour avec un homme (et non plus un jeune homme) et de me laisser entrainer par ma partenaire avec laquelle j’ai ressenti beaucoup de complicité, des regards, des caresses… Pour notre part, nous avons en fait vécu plusieurs premières fois libertines ».

[encart]Premières fois libertines à 40 ans

Lors de notre enquête sur les premières fois libertines, nous avons rencontré F et L, un couple de la quarantaine.

Comment avez-vous débuté dans le libertinage ?
F: Nous en parlions depuis 4 ou 5 ans déjà. J’allais régulièrement à la pêche aux infos sur internet et un jour, j’ai pris un pseudo pour nous sur un site de rencontre. A force de chercher, de discuter avec des couples et bien j’ai trouvé. Ce jour là, j’ai invité ma femme au resto pour le lui annoncer.

Et vous L, quelle a été alors votre réaction ?
L: Moi, j’étais très motivée au départ, F avait plus d’appréhension.Nous avons pris notre temps, nous avons beaucoup discuté avec ce couple, surtout avec Madame, pendant plus d’un mois. Eux n’étaient pas débutants. Ils nous ont mis en confiance, nous ont posé pas mal de questions, directes, concrètes, précises, mais jamais vulgaires, toujours dans un grand respect. Je pense que cela nous a aidé à y voir plus clair quant à nos désirs, nos limites…

Et finalement comment s’est passée votre rencontre ?
F: Nous nous sommes retrouvés dans une ville à quelques 100 bornes de chez nous. Nous avions prévu d’y passer la nuit et avions retenu une chambre d’hôtel, rendez-vous était donc pris à l’hôtel. La première approche a été très sympa, nous avions l’impression de nous connaitre déjà. C’est vrai qu’à force de discuter sur le site….

Et au niveau de l’attirance physique ?
L: Ils avaient tout les deux pile notre âge. Madame a tout de suite plu à F. Sexy, avenante et physiquement totalement à l’opposé de moi. Lui ne m’a pas spécialement plu mais il était vraiment très galant, prévenant, doux et j’avais vraiment envie de vivre l’expérience jusqu’au bout. Nous sommes sortis au restaurant et plus tard dans la soirée, nous avons pris une bouteille dans la chambre. F avait eu un peu peur de ne pas « être à la hauteur », mais finalement tout s’est très bien passé, naturellement. On était sous le charme de cette rencontre.
F: Nous les avons revus trois fois. Puis nos pratiques ont évoluées, nous avons rencontré d’autres personnes, nous sommes sortis en club… Ca fait plus de trois ans maintenant qu’on est libertins. On souhaite vraiment des premières fois libertines comme la nôtre à tout le monde.

[/encart]

Les rencontres qui débutent sur des sites internet ont l’avantage, quand elles aboutissent, d’être claires quant aux désirs de chacun, tant du point de vue de l’attirance physique que des attentes et des limites au niveau des pratiques sexuelles. Dans un club, c’est un peu plus délicat de se faire comprendre et bien souvent c’est le langage corporel qui rentre en ligne de compte. Des œillades, une main posée sur une cuisse, un sourire… F et V nous confieront que par chance, ce premier soir en club, ils trouvèrent exactement ce qu’ils étaient venu chercher, un couple avec exactement les mêmes envies : tout s’est fait très naturellement, les deux femmes s’entendirent à merveille sous les yeux et caresses de leurs hommes respectifs.

S’inscrire sur un site de rencontres n’engage à rien. Une visite en club n’est pas un engagement à la participation aux ébats. Tout change, tout évolue. Les couples que nous avons rencontrés nous ont tous avoué que depuis leurs premières fois libertines, ils avaient essayé d’autres pratiques et ainsi ajouté un bon nombre de cordes à leur arc libertin.

Et s’il suffisait de rester ouvert aux envies de chacun, d’être aussi clair que possible sur les siennes ? Juste une question de respect ?