Roy Lichtenstein est un des plus grands représentants du pop art américain. Son style s’inspire, entre autre, de la publicité, de la bande-dessinée et de la société de consommation des années 70-80.

C’était déjà notre troisième jour de vacances. Il faisait un soleil de plomb sur la plage et j’étais heureux. Heureux d’entendre le bruit des vagues, heureux de pouvoir enfin me reposer de cette année difficile, heureux de prendre du bon temps avec Isabelle. Nous sommes des habitués du village et bien que nous pratiquions le naturisme depuis déjà près de dix ans, cela me procure toujours autant de bonheur.

Roy Lichtenstein érotique

Roy Lichtenstein
Nudes with beach ball
1994
Huile sur toile
Collection particulière

La veille, nous avions rencontré un couple dans un restaurant du bord de mer avec lequel nous avons tout de suite sympathisé. Il est des rencontres comme des évidences. Nous avons ri, mangé, bu. Nous sommes sortis dans un club sans même prêter attention aux autres possibilités qui pouvaient s’offrir à nous. On était bien. Si bien que nous avons fini la nuit sur la plage, nous aimant les uns les autres.

Janice ressemble beaucoup à Isabelle. Je ne l’avais pas tout de suite remarqué, mais là, de les voir toutes deux courir nues après cette balle, leur ressemblance était frappante. Blondes comme les blés, fines et galbées, leurs petits seins de bakélite s’agitant sous le vent marin et leurs éclats de rire les auraient presque fait passer pour de jeunes filles innocentes. Leurs fesses rebondies et leurs sexes nus réveillaient, au contraire, mes plus primaires instincts. Je repensais à la nuit torride que nous venions de passer. La vision de leurs corps entrelacés ainsi que le souvenir de leurs rauques soupirs échauffaient mon esprit.

Elles nous rejoignirent sur les serviettes, plaquant leurs corps chauds aux nôtres. Je remarquais alors qu’Allan n’était, lui aussi, pas resté insensible au spectacle. Elles commencèrent à nous caresser avec un regard complice. Il faisait bon, le soleil commençait à baisser. Après une courte négociation, nous avons rassemblé nos affaires puis, avec joie et allégresse, nous sommes allés baiser dans les dunes.