Les débuts d’internet en France ont été marqués par le site seins2france, où des amatrices exhibaient librement leurs poitrines. Grâce à une certaine Super Nichons, un nouveau blog permet aux libertines de montrer leurs seins, et rien que ça.

En arrivant sur le site www.seins-amatrices.com, on a l’impression d’être tombé sur une page d’un réseau social bien connu des geeks et geekettes de tout poil. Mais, bien vite, on s’aperçoit que non. Sur la page d’accueil, des dizaines de poitrines : des jolies, des moins jolies, des jeunes et des moins jeunes, autant d’amatrices et de libertines qui exhibent leurs nichons à qui veut les voir.

Dans un second temps, on pense à ce site culte, aujourd’hui disparu, qui offrait un t-shirt coquin à toutes les contributrices. Ici, il s’agit plus pour les amatrices d’obtenir quelques liens vers leur site perso ou vers une vidéo en VOD, mais qu’importe : pour tout amateur de nichons, tout fétichiste des seins, ce blog est une véritable caverne d’Ali Baba.

super nichons

ce site est une véritable caverne d’Ali Baba
pour les amateurs de seins

« Il n’a jamais été question pour moi de trier les amatrices » revendique Super Nichons (la webmistress). « Il y a des filles très belles, des femmes enrobées, et même grosses, des nanas de tous les âges. J’ai voulu montrer que la fascination pour les seins des femmes ne s’arrêtait pas à ce genre de détails ».

Fascination, c’est bien le mot. Toutes ces poitrines d’amatrices ainsi exhibées donnent même un peu le vertige. Heureusement, la maîtresse de cérémonie a pensé à tout, avec un classement par régions (découvrez ainsi les amatrices de PACA), par âge, par taille de poitrine (les petits seins de libertines), ou par critères physiques.

seins amatrices parisiennes

les seins et les amatrices sont classés
par région, par taille…

Pour contribuer, il suffit de suivre les recommandations de Super Nichons, sans oublier bien sûr d’autoriser la publication (un petit texte à recopier est prévu à cet effet). De plus, en montrant vos seins, vous allez pouvoir avoir un lien vers votre blog ou site perso. « J’ai pensé à offrir un cadeau aux amatrices, mais je n’ai vraiment pas le budget pour ça, pour le moment. Peut-être quand le site sera vraiment bien lancé ».

C’est notre coup de cœur du mois : le site des seins d’amatrices vaut vraiment le coup d’œil ! Mais qui saura reconnaître la blogueuse parmi les contributrices ?